Aux origines des interactions

Dan Saffer, auteur d’un livre sur la notion de « micro-interaction », tient une liste sur l’origine d’interactions aujourd’hui omni­pré­sentes : l’auto-correction, le copier-coller, les barres de défi­le­ment, etc.

Une inven­tion qui aurait méri­té de figu­rer dans la liste est celle du caret (un cur­seur pla­cé entre deux carac­tères). Auparavant, le cur­seur était signa­lé en sur­li­gnant ou sou­li­gnant un carac­tère, si bien qu’il n’était pas évident de savoir si le texte insé­ré allait se pla­cer avant ou après le carac­tère sélec­tion­né. Les pos­si­bi­li­tés de mani­pu­la­tion du texte s’étoffant (par exemple avec l’apparition du couper-coller), le besoin d’une amé­lio­ra­tion deve­nait pres­sant. Tout ce qu’il man­quait, c’était des écrans dotés d’une réso­lu­tion suf­fi­sante et quelqu’un de suf­fi­sam­ment malin pour avoir l’idée toute bête de pla­cer le cur­seur après un carac­tère, ce qui après tout reflète mieux l’action d’insérer du texte entre des lettres. Heureusement, la divi­sion R&D de Xerox (le PARC) ne man­quait pas des deux. On trou­ve­ra d’autres détails (par exemple l’invention du double-clic) dans Designing Interactions, page 64 et sui­vantes.

Un exemple
Un exemple

Ces his­toires illus­trent l’importance des détails dans le desi­gn d’interfaces, ain­si que la fré­quence des inven­tions incré­men­tales : les inter­faces gra­phiques ne sont pas sor­ties par­faites et ache­vées de la cuisse de Douglas Engelbart. Par exemple il est connu qu’Apple s’est lar­ge­ment ins­pi­ré du tra­vail effec­tué au PARC. Il est cer­tain qu’un cer­tain nombre d’idées y sont nés, mais il ne faut pas oublier un cer­tain nombre de pré­dé­ces­seurs (Bush, Papert, Licklider, Sutherland, Engelbart, etc.), ni les pro­grès d’Apple. Celui-ci a heu­reu­se­ment sim­pli­fié cer­taines inter­ac­tions (la barre de défi­le­ment) et en a inven­té d’autres (menu dérou­lant, glisser-déposer).

EDIT : Bien que ce soit plus visuel qu’interactif, on peut ajou­ter à la liste l’origine du sym­bole x pour fer­mer et des bulles dans les appli­ca­tions de chat.