What you see is what you get

J’aime voir la musique (chaque couleur représente un instrument).

J’aime observer en temps réel la circuitrie d’un processeur 8 bits ou l’adressage mémoire d’un Commode 64.

J’aime les skeleton watches.

Je n’entrave pas grand-chose aux liens supra. Je vois le système fonctionner, pas comment il fonctionne. Mais c’est totalement fonctionnel, par exemple le morceau n’est pas une vague allégorie de musique : c’est véritablement la symphonie, modulo un certain encodage. Il ne tient qu’à moi de télécharger ces logiciels et de voir comment ça marche.

Je trouve ça génial. Pourquoi ?

1. Ce sont des système transparents. Ils ne cachent ni leur fonctionnement ni leur structure. Ce n’est pas un hasard si j’aime l’architecture moderne, puisqu’elle est issue des même principes. Je raffole particulièrement de la variante dite high tech. Un exemple au hasard : le centre George Pompidou, construit totalement à l’envers. On appelle ça aussi parfois de l’expressionnisme structural — le terme est aussi pédant que parfait. Il y a beaucoup de sincérité dans ce refus de cacher les infrastructures qui sous-tendent nos vies. C’est aussi un rapport assez sain à la technologie, l’inverse de la boite-noirisation

2. Ça c’était le point de vue du badaud. Ensuite, du point de vue du créateur, cela promet des feedback très rapides. Par exemple, dans l’exemple du Commode 64, l’utilisateur peut faire un changement et voir le résultat immédiatement. C’est aussi la force des langages de script. Lancez Python en mode interactif, commencez à bidouiller un script tout simple, exécutez, regardez où est l’erreur, réparez-là. Etant un programmeur du dimanche (et encore), cette simplicité et cette possibilité d’itérer facilement me vont droit au cœur. Récemment, Bret Victor s’est fait l’avocat de l’importance d’avoir un feedback immédiat lors qu’on crée, que l’on soit artiste ou programmeur. Il a proposé des outils allant dans ce sens (voir cette conférence et cet article — magnifique). Avoir des boucles de rétroaction étroites permet de suppléer aux faiblesses de nos facultés de représentation.