Un plugin Sketch pour importer du contenu depuis le presse-papier

Beaucoup de plugins Sketch pour l’im­port de contenu (Craft, Data Populator…) sont pensés pour des sources de données non modi­fiables (banque d’images, noms de pays…), ou pour des données complexes à synchro­niser avec des maquettes graphiques abou­ties. Suivant les plugins, ça implique de renommer des calques, d’avoir un fichier de données en TXT voire en JSON… bref des procé­dures un peu lourdes.

Mon cas d’usage est beau­coup plus simple : le plus souvent, je veux rapi­de­ment copier-coller une liste de textes depuis un tableau ou un mail, les coller dans une suite de calques. Et c’est tout.

Qu’à cela ne tienne, j’ai créé un plugin pour Sketch.


Lien de télé­char­ge­ment


Comment l’uti­liser ?

Copiez du texte, collez-le en ayant sélec­tionné plusieurs calques ou symboles ; et voilà. Si le symbole a plusieurs surcharges, le plugin utili­sera la première.

Même pour des cas plus complexes (par exemple peupler un tableau), je trouve plus simple de répéter cette méthode autant de fois qu’il y a de colonnes que, mettons, de s’embêter avec du JSON.

Comme d’ha­bi­tude, rapports de bug et retours sont les bien­venus.

16 extensions Sketch pour aider le designer UX

Pour les desi­gners UX qui travaillent sur Sketch, voici des plugins utiles pour faire des wire­frames ou des wire­flows.

Diagrammes

Userflows : sélec­tionner un calque, un plan de travail, générez une flèche et hop ça fait un wire­flow. Il peut être actua­lisé à chaque dépla­ce­ment de plan de travail.

Connection Flow Arrows : pareil mais vers n’im­porte quel calque. Et avec pas mal de para­mètres utiles. Le détail qui fait la diffé­rence : des pointes de flèche orien­tées par rapport au trait, pas à l’objet cible.

Exemple de flèches avec le plugin Connection flow arrows
Connection Flow Arrows

Plans de travail

Artboard Titles : vous exportez votre grand wire­flow et là paf, les titres d’écrans sont minus­cules et illi­sibles. Pas grave : ce plugin ajoute au dessus de chaque plan de travail un calque préci­sant son nom.

Deux plugins d’or­ga­ni­sa­tion auto­ma­ti­que­ment des plans de travail : Artboard Manager et Artboard Tools. Le premier fonc­tionne en continu et a plus d’op­tions de style. Le second doit être actionné manuel­le­ment et a plus d’op­tions de dispo­si­tion.

Cliquer sur l’ani­ma­tion pour l’ar­rêter

Exemple d'arrangement automatique des blocs avec Artboard manager
Artboard Manager

Composants

Sketch Repeat : Duplique un objet à la même posi­tion dans tous les plans de travail. Pratique pour les compo­sants trans­verses.

Sketch Material : générer faci­le­ment des compo­sants Material, même complexes comme des tableaux.

Générateur de carte

Générateur de graphique, avec des données réelles ou aléa­toires.

Anima Autolayout propose plusieurs fonc­tions pour gérer des dimen­sions dyna­miques. La gestion auto­ma­tique du padding peut faci­liter la vie quand on veut poser rapi­de­ment les blocs d’un wire­frame.

Contenu

Automate Sketch : plein de commandes utiles. Ma préférée : Décomposer un calque de texte en plusieurs, en prenant le retour à la ligne comme sépa­ra­teur. Pratique quand on doit reco­pier plein de contenu depuis un brief.

Accessibilité des couleurs avec Stark : test de contraste, simu­la­tions de dalto­nisme et sugges­tions de couleur. Un autre plugin permet de tester une palette de couleurs entière.

Chercher & remplacer

Décompte de charac­tère

Lorem Ipsum