Le retour des ombres

Ce n’est pas le titre d’un roman fantastique, c’est le fait qu’après quelques excès de minimalisme, on assiste ici et là à un retour des ombres portée. Voici deux exemples notables.

Evolution des popovers

A gauche : les « popovers » depuis iOS 7. A droite : leur équivalent sur iOS 9. Si si, il y a une légère ombre portée.

Evolution d'Office 365

A gauche : Skydrive, en 2012. A droite : OneDrive, son successeur, en 2015. L’ajout de l’ombre et d’une flèche clarifie la relation entre le panneau et son origine. A noter que Windows 10 n’a pas suivi la même évolution et présente toujours des panneaux sans ombre (source), alors qu’à l’origine les interfaces web et desktop étaient beaucoup plus homogènes graphiquement.