Monthly Archives: décembre 2012

Une petite critique d’iTunes 11

Je prends habi­tuel­le­ment soin de res­ter à l’écart des dis­cus­sions sur la conver­gence entre iOS et Mac OS et sur la mau­vaise influence que le pre­mier aurait sur le second. Pourtant, avec la sor­tie d’iTunes 11, j’ai un exemple par­fait de modèle d’interaction ins­pi­ré par iOS et qui m’a beau­coup dérou­té.

J’ai vou­lu essayer le menu en « popo­ver » qui appa­rait au sur­vol près d’une chan­son, d’un album ou d’un artiste. Je vou­lais mettre une chan­son dans une play­list, donc j’ai pas­sé le cur­seur sur « ajou­ter à ». Là, rien ne s’est pas­sé. J’ai com­men­cé à ima­gi­ner des trucs, par exemple qu’iTunes avait per­du mes play­lists, d’ailleurs la flèche a l’air gri­sé, d’ailleurs au démar­rage un mes­sage m’avait dit que ma biblio­thèque devait être conver­tie. La solu­tion est la plus bête qui soit : il faut cli­quer pour accé­der au sous-menu.

itunes

C’est un cas d’école de ce qu’il ne faut pas faire : trom­per les attentes de l’utilisateur. Ce menu a la même fonc­tion qu’un menu contex­tuel et y res­semble au pre­mier abord, mais en fait non : le sous-menu appa­rait dans la même fenêtre au lieu de sur­gir à droite. Cela évite le pro­blème clas­sique des menus et de la tra­jec­toire sub­tile qu’il demandent, mais on perd à tous les autres niveaux :

  • Le menu contex­tuel clas­sique est acces­sible en cliquant-droit n’importe où sur la ligne de la piste concer­née. A contra­rio, ima­gi­nez le tra­jet qu’il faut faire sur un iMac 27” pour accé­der au bou­ton du nou­veau menu popo­ver.
  • Il faut un clic en plus à chaque fois.
  • Comme je l’ai dit, on trompe les habi­tudes de l’utilisateur, tout en conser­vant le menu clas­sique. L’idée est sans doute d’avoir un menu plus acces­sible et moins char­gé, mais du coup on se retrouve avec un sys­tème bâtard, où le menu clas­sique est rem­pli d’options rare­ment uti­li­sées (« créer une ver­sion AAC », « conver­tir les balises ID3 ») ou qui ne sont que des ves­tiges des ver­sion pré­cé­dentes. Notamment, il me semble que « déco­cher la sélec­tion » n’a plus aucun effet (nor­mal : les check­boxes pour chaque piste ont dis­pa­ru).

Je ne dis pas que ce sys­tème très mar­qué par iOS est, dans l’absolu, mau­vais sur Mac OS, mais en l’état, c’est un ilot de logique tac­tile au milieu du reste et c’est d’une uti­li­sa­bi­li­té contes­table.