Monthly Archives: novembre 2012

Methodes Agile et conception d’objets

Un article inté­res­sant d’Internet Actu sur l’application des méthodes Agile au génie indus­triel. Quelques remarques :

  • Cela fait fait beau­coup pen­ser à l’approche de Space X pour faire avan­cer l’exploration spa­tiale pri­vée : au lieu de lan­cer peu de fusées après des pro­cé­dures de qua­li­té extre­me­ment lourdes, il vaut mieux ité­rer sou­vent. Cela per­met d’abaisser les coûts et, para­doxa­le­ment, d’augmenter à terme la fia­bi­li­té des vols. Cf. cette décla­ra­tion : « I want to make mis­takes on a small scale and not a large one » (tirée de cet entre­tien), ou encore cet article décri­vant l’insistance sur la sim­pli­ci­té dans la concep­tion de la fusée.
  • On peut rap­pe­ler que beau­coup de termes et de concepts de la ges­tion de pro­jet viennent à l’origine des BTP : cahier des charges, maitre d’œuvre, etc. La boucle est bou­clée, en quelque sorte.
  • L’article manque un peu de mise en pers­pec­tive : le totoy­tisme / lean manu­fac­tu­ring et l’utilisation de kan­ban sont des pra­tiques éta­blies dans l’industrie et n’ont pas atten­du la mode de l’Agile.
  • Ceci étant, l’Agile se prête par­ti­cu­liè­re­ment au déve­lop­pe­ment de logi­ciel. Par exemple, Facebook peut mettre en place une nou­velle ver­sion de son site auprès de mil­lions d’utilisateurs, sans qu’ils aient de mise a jour à faire. Cela pose des pro­blèmes d’acceptation de la part des uti­li­sa­teurs et de déploie­ment, mais c’est pos­sible, et tou­jours plus facile que de vendre un nou­veau modèle de voi­ture. Il serait donc inté­res­sant de voir les pro­blèmes par­ti­cu­liers que pose l’application des méthodes Agile à la concep­tion et à la vente de biens. Pour une dis­cus­sion sur une pos­sible mon­tée en force des star­tups de hard­ware, voir ici.