Mac OS et le souci du détail : bof

Loin de moi le désir de lan­cer un débat du type “depuis la mort de Jobs, Apple c’est plus ce que c’était” ou “Mac OS est le pire des sys­tèmes d’exploitation à l’exception de tous les autres”, mais je constate que les pré­fé­rences sys­tème de Mac OS souffrent de quelques pro­blèmes de fini­tion. Certains datent de Mountain Lion, d’autres sont plus anciens. Ce sont des détails, mais venant d’un édi­teur de logi­ciels qui a fait sa répu­ta­tion sur son soin pour la fini­tion et son sou­ci de cohé­rence, ça la fout mal.

Voyons d’abord le pan­neau géné­ral :

Panneau des préférences générales
Panneau des pré­fé­rences géné­rales

D’abord, le libel­lé en (1) est fou­tu n’importe com­ment : il n’est pas cen­tré sur le pre­mier bou­ton radio, il dépasse vers le haut et du coup il est trop proche de la sec­tion supé­rieure. Ensuite la sec­tion en (2) a deux ali­gne­ments dif­fé­rents, qui ne cor­res­pondent à rien d’autre dans la fenêtre. Résultat : ça fait fouillis. Enfin, le prin­cipe des pan­neau de pré­fé­rences dans Mac OS est de se redi­men­sion­ner auto­ma­ti­que­ment selon la quan­ti­té de choses à affi­cher. Ici, une fenêtre un peu plus grande n’aurait pas été pas été du luxe.

Dans le même esprit, on peut voir que dans les dif­fé­rents onglets du pan­neau du track­pad, le conte­nu se déplace légè­re­ment au lieu de redi­men­sion­ner la fenêtre. Voir ce Gif.

Notez éga­le­ment le manque de struc­ture des bou­tons dans le pan­neau Sécurité :

Panneau des préférences de sécurité
Panneau des pré­fé­rences de sécu­ri­té

Enfin, admi­rez comme la troi­sième case à cocher dépasse d’un poil vers la gauche dans le pan­neau Utilisateurs :

Je suis peut-être maniaque, mais à Cupertino on est cen­sé être encore plus maniaque. A noter que ce n’est pas une liste exhaus­tive et que je me suis concen­tré sur les points les plus incon­tes­tables. On pour­rait aus­si par­ler de la nomen­cla­ture inco­hé­rente (entre un libel­lé et d’un menu dérou­lant, il y a par­fois un double point, par­fois non), des menus dérou­lants à deux items, des options pour le track­pad mal fichues…

MAJ : On me signale qu’il y a moins de pro­blèmes dans la ver­sion anglaise. Voir ici et ici par exemple. C’est donc lar­ge­ment une ques­tion de loca­li­sa­tion et de rigi­di­té du layout des fenêtres.